Sababu man dɔgɔ

1. Sababu man dɔgɔ / La cause n’est jamais petite

Sababu ko i kana to di ale ma, i kana ji di ale ma, nka i kana ɲina ale kɔ.

La cause dit ne pas lui donner à manger, ni a à boire, mais de ne pas l’oublier.

Fɛn saba furura fɛn saba ma, ka fɛn saba woro: sigi ka fagantanya woro, tagama ka sɛgɛ woro, wɔsiji ka sɔrɔ woro.

Trois se sont mariés à trois, pour mettre au monde trois: l’oisiveté a mis au monde la pauvreté, la marche a mis au monde la fatigue, la sueur a mis au monde le gain.

Sagajigi ta kunbiri bɛɛ tɛ siralɔnbariya ye.

Toutes les fois que le bélier baisse la tête ne veut pas dire qu’il ne sait pas la route.

Sama tɛ bonya kongo ma.

L’éléphant n’est jamais trop grand pour la forêt.

Sanfinin bɛɛ ji tɛ na.

Tous les ciels nuageux ne donnent pas de la pluie.

Ni san ɲagamina, kun tɛ karojate ra tuun.

Quand on a perdu le fil des années, il ne sert plus à rien de compter les mois.

Sani i ye fitinan mana fiyentɔ ye, o turu kɛ a ta sɔsɔ ra, o bɛna a mako ɲa.

Au lieu d’allumer une lampe à huile pour un aveugle, mets cette huile dans son haricot, c’est mieux pour lui.

Sani i ye jɛgɛjalan kɛ ka su fifa, i tun ye o kɛ nanji ye k’a di a ɲanaman ma.

Au lieu de souffler le mort avec le poisson séché, il aurait fallu lui en faire un bouillon de son vivant.

Saninfugula min bɛ kɛnɛbagatɔ kun na, banabagatɔ le bɛ o ye.

Les bien portants ont des couronnes en or, que seuls les malades voient.

Saraka bɛ bɔ lon min a tɛ mina o lon.

Le sacrifice n’est pas exaucé le même jour où on l’offre.

Ka san tan kɛ faligbɛn na, hali n’i ma falikan mɛn, i bɛ sirafaran caaman lɔn.

Si tu fais dix ans derrière les ânes, même si tu ne connais la langue des ânes, tu sauras beaucoup de chemins.

Nyɔ sannin, ani i yɛrɛ ta ɲɔ sɛnɛnin, o ɲɔ fla diya tɛ kelen ye.

Le mil acheté et le mil cultivé soi même n’ont pas le même goût.

Sandigi ta foyi tɛ sisɛdenin ta manyumankokan na.

L’épervier s’en fout des cris de détresse du poussin.

Ka segi i cɛkɔrɔ ma o tɛ kojugu ye, nka a bɛ mɔgɔ lɔnbaga caya.

Retourner chez ton ancien mari, n’est pas grave, mais ça fait que tu seras connue de beaucoup trop de gens.

Sagafaga tɛ wurufaga sa, sogo bɛɛ n’a domubaga lo.

Tuer le mouton, n’empêche pas de tuer le chien; chaque viande a son consomateur.

Ka i sen don ji ra, ni o bɛ mɔgɔ kɛ bozo ye, ni ne ka n’ta fla sama k’a bɔ, n’tɛ kɛ i yɛrɛ ta ye wa?

Si mettre mon pied dans l’eau fera de moi un pêcheur, j’enlève don mes deux pieds pour être libre.

Se kelen tɛ sira bɔ.

Un seul pied ne peut tracer un chemin.

Sisɛ da ka dɔgɔ burufiyɛ ma.

La bouche de la poule est trop petite pour jouer du cor.

Sisɛ da ma ɲi murusankokuma ra.

Le poulet ne doit pas parler dans une affaire d’achat de couteau.

Sisɛba tɛ fɛnjugu yɛrɛgɛ k’a kɛ a den kɔrɔ.

La mère poule n’éparpille rien de mauvais devant ses poussins.

Sibankɔnɔ tɛ laadikan mɛn.

Oiseau qui cherche la mort n’écoute pas de conseils.

Sisɔrɔ le ka gbɛlɛn ka tɛmɛ siyɔrɔsɔrɔ kan.

Avoir la vie est plus difficile que d’avoir un endroit pour vivre.

Sigi ka di banba ye, nka a kukala tɛ sɔn.

le crocodile aimerait bien s’asseoir, mais sa queue refuse.

Siradarakɔlɔn, n’i tagatɔ ma min a ra, i sekɔtɔ bɛ min a ra.

Puits au bord du chemin, si tu n’y bois pas en allant, tu y boiras au retour.

Ni so bɛ i ben, i tɛ a toro ye.

Quand le cheval va te faire tomber, tu ne vois pas ses oreilles.

Sogomuso kɔnɔman, donsocɛ muso kɔnɔman, dɔ na kɛ dɔ ta nanji ye.

La femme de l’antilope enceinte, la femme du chasseur enceinte, l’un sera sauce pour l’autre.

Solikabɔ fla tɛ se ka kɛ sɔgɔmada kelen na.

On ne peut se lever tôt deux fois dans la même matinée.