Miiri

1. Miiri / La reflexion

Ni miiri bɔra mɔgɔya ra, mɔgɔya banna.

Si la reflexion manque dans les relations humaines, Il n’y a plus de relations humaines.

Sɔrɔ bɛ fɛnɲini juguya.

Plus on trouve plus on cherche.

Ni sosonin bɛ dɔnkɛ, a b’a senkalaninw kɔrɔsi.

Quand le moustique danse, il fait attention à ses petites jambes.

I sɔnkɔrɔ bla, o ka fisa ni jatigiya yɛlɛma ye.

Laisser ton mauvais caractère, vaut mieux que changer de tuteur.

Subaga bɛ ɲina, nka a ka min den domu o tɛ ɲina.

Le sorcier oublie, mais celui dont il a mangé l’enfant n’oublie pas.

Ŋanin firibaga bɛ ɲina, nka min k’a dɔn o tɛ ɲina.

celui qui jette les épines oublie, mais celui qui les piétine n’oublie pas.

“Lɔgɔ girinna”, o ye can ye, nka "ne tɛ lɔ ni n’ma se so”, walifɛn le b’i kun.

Le marché s’est terminé dans le désordre, mais celui qui dit qu’il ne s’arrêtera plus jusqu’à la maison, a certainement pris des choses d’autrui.

Sula tɛ wuru kɔdimitɔ lɔn.

Le singe ne cherche pas à savoir si le chien a mal au dos ou non.

Sunɔgɔbagatɔ kunun ka di ni tugubaganci ye.

Le vrai dormeur est plus facile à reveiller que celui qui fait semblant.

Su fɛ yirikurun finman, a tɛ mɔgɔ mina, nka a b’i lasiran.

Morceau de bois noir la nuit, ça n’attrappe pas l’homme, mais ça fait peur.

Sulaw tɛ ɲɔgɔn kɔnɔ kabakariyɔrɔ ra.

Les singes ne s’attendent pas pour commencer à manger le maïs.

I wuri ka bɔ n’ta siginan kan, o ye can ye, nka wuri ka bɔ n’nakan kan, o ye faninya ye.

"Tu occupes ma chaise, lève toi!" Cela est vrai. Mais "tu occupes mon destin, lève toi!", c’est faux.

Ka ɲɔgɔn siraratagama, sula ni wuru ta teriya ma o bɔ.

L’amitié du singe et du chien n’arrive pas au point de se rendre visite souvent.

Tagayɔrɔjan tɛ se ka mɔgɔ firi i facɛ ta bulonda ma.

On a beau voyager pour aller loin, on ne peut pas ne pas reconnaître la porte de la maison patenelle.

Tasuma minana, sogo tɛ n’boro, ne marora.

Le feu est allumé, et je n’ai pas de viande, quelle honte!

Tiga bɛɛ ye kelen ye, nka minw bɔra fara kelen kɔnɔ, olugu ta bɔna le ɲɔgɔn tɛ.

Tous les grains d’arachide se ressemblent mais ceux qui viennent de la même coque, se ressemblent le plus.

Tiga torinin kelen bɛ a tɔ bɛɛ gboya mɔgɔ da ra.

Un seul grain d’arachide pouri rend tous les autres mauvais dans la bouche.

Ka tiga wɔrɔ ɲɔgɔn kɔ, a fara ka ca.

Décortiquer les arachides les uns après les autres les coques s’éparpillent et deviennent trop nombreuses.

Tinba b’a yɛrɛ sɛgɛ bala ye.

L’oryctérope se fatigue (à creuser les trous) pour le porc-pic.

Can ye naloman boda flɛ ye, nka "n’ bɛ taga n’somɔgɔw wele ka na", i bɛna a sɔrɔ ko naloman tagara dɛ.

Regarder l’annus du sot, c’est vrai, mais dire: " Je vais chercher mes parents pour venir le regarder!" vous viendrez trouver que le sot est parti!