Can tɛ fla ye

1. Can tɛ fla ye / La vérité n’est pas deux.

Canfɔbaga ma man di.

L’homme qui dit la vérité n’est pas aimé.

Kuma fɔkonyuman ni can tɛ kelen ye.

Parole bien dite, n’est pas égale à vérité

Hali ni faninya ka san tan kɛ tagama ra, can ta sɔgɔmada kelen tagama bɛ kun a ra.

Même si le mensonge fait dix ans de marche, une seule matinée de marche de la vérité le rattrape

Cankuma bɛ mɔgɔ dɔ kɔnɔ, nka a fɔda t’a fɛ.

Quelqu’un peut avoir une parole de vérité mais il n’a pas la bouche pour le dire.

Can bɛ mɔgɔ ɲa wulen, nka a t’a ci.

La vérité rougit les yeux, mais elle ne les casse pas.

O b’a fɔ tɔri ma yɔrɔ min ko “Bagayɔgɔ”, o ye a buguyɔrɔ ye.

Le moment où on peut (remercier ) le crapeaud et lui dire:"Bakayoko" c’est le moment où il se couche.

Tɔri firikojugu b’a bla suma ra.

A force de trop jetter le crapeaud, on le met à l’ombre.

Ni mɔgɔ ma sa, ko bɛɛ juru b’i ra.

Tant qu’on n’est pas mort, tout peut arriver.

Ni nin yiriboro tun tɛ ne tun bɛna kɔnɔnin nin faga, ni nin yiriboro tun tɛ fana kɔnɔnin tun tɛ sigi yan.

Sans cette branche, j’aurai tué cet oiseau, mais sans cette branche, l’oiseau ne s’aseyerait pas là non plus.

Ni sanji ka i sɔrɔ togo kolon kɔnɔ, a tɛ lɔ tuun.

Si la pluie te trouve sous une cabane délabrée, elle ne s’arrête plus de tomber.

Ni sisɛnin ma “Kus !” mɛn, a na “Paraw ” mɛn.

Si la poule n’entend pas la voix qui lui demande de quitter, elle entendra le coup de bâton qui lui demande de quitter

Ni sunbara ka diya, nɛrɛbɔbaga tɔgɔ tɛ fɔ.

Quand le sounbara est bon, on ne parle pas de celle qui a recolté le néré.

Ni tasuma ka ba tigɛ a yɛrɛ ma, a bɛ kɛ a fagabaga boro kɔnɔgban ye.

Si le feu a traversé le fleuve tout seul, celui qui va l’éteindre aura des problème.

Faninyatigɛbaga le b’a fɔ ko a seere bɛ ba kɔ.

C’est le menteur qui dit que son témoin est de l’autre côte du fleuve.

Nɔnɔ tɛ dɛgɛ cɛn.

Le lait ne fait rien de mal au dégué

Ni jɛgɛdenin ka fɛn o fɛn fɔ banba ta ko ra, a fɔbaga le k’a fɔ.

Tout ce que le petit poisson dit à propos du crocodile, il le dit en tant qu’un vrai témoin.

Ni tuganin kɔnna ɲɔfiyɛbagaw ɲa, a bɛna dɔ kɛ sigi ra.

Si la tourterelle arrive avant les vaneuses il attendra longtemps.

Nyafɛn tɛ cɛn, cɛnfɛn fana tɛ ɲa.

Ce qui est destiné à reussir ne se gâte pas, ce qui est destiné à être gâté, ne reussit pas.

Nyamanfirisununkun bɛ yi, nka balemafirisununkun tɛ yi.

Il y des endroits pour jetter des ordures, mais il y en a pas pour jetter des frères.

Nya bɛ ko dɔ ye, da tɛ o fɔ, tulo bɛ ko dɔ mɛn, da tɛ o fɔ.

Les yeux voient certaines choses que la bouche ne dit pas, l’oreille entend certaines choses que la bouche ne dit pas.

Nya jiginta tɛ sunɔgɔ.

Des yeux sans espoir ne dorment point.

Nya tɛ doni ta, nka a bɛ doni gbiriman lɔn.

L’oeil ne porte pas de bagage, mais il sait reconaître un bagage lourd

Nyanafin bɛ fali faga.

L’ennui tue l’âne.

Nyin gbɛra, nka basi b’a jukɔrɔ.

La dent est blanche, mais il y a du sang (rouge) en bas.

Nyinan bɛ tokalama ben, nka tɛ se k’a lawuri.

La souris fait tomber l’ustencil mais il ne peut pa le relever.

N’i ka ɲinan jalaki, i ye sunbara fana jalaki.

Si tu accuse la souris, il faut aussi accuser le soumbala.

Fɛn fɔlɔ le ye fɛn fɔlɔ ye, ni min bɔra o kɔ, a bɛ fɔ ko dɔwɛrɛ bɔra.

la première chose est vraiment la première, Ce qui vient après, on dit: " un autre"

Nyɔ bɛ don ji ra lon min, a tɛ kɛ dɔrɔ ye o lon.

Le mil ne devient pas du dolo, le même jour où on le met dans l’eau.

Nyɔ bɛ ɲɔbugu, nka takan le b’a ra.

Il ya du mil au village du mil, mais il ya une condition pour le prendre.

Nyɔgɔn bamusodomu le bɛ subagaya diya.

Se manger les mères les uns des autres rend la sorcelerie intéressante.

Warasogo gbaniman le ka di.

La viande d’un fauve est bonne quand c’est chaud

Sa bɛ siran, a fagaba bɛ siran.

Le serpent a peur, celui qui le tue a aussi peur.

Ni sa kungolo tigɛra, a tɔ kɛra jurukisɛ ye.

Quand la tête du serpent est coupé, il n’est plus qu’un corde.

N’i ka sa ye ka bere min to i boro i b’a faga ni o ye.

Le bâton que tu as en main au moment où tu vois le serpent, c’est avec celui là que tu le tues.

Sa ɲa ka misɛn, nka boro tɛ su a ra.

Le serpent a des petits yeux, mais on ne peut y mettre le doigt (en signe de mépris)