Cɛkɔrɔbakuma

1. Cɛkɔrɔbakuma / Paroles de vieux

Cɛkɔrɔba jamu ye ko "kogbɛlɛnkɛ."

Le nom du vieux est "celui-qui-brave-difficulté"

Cɛkɔrɔba siginin le bɛ siyɛnta ɲalɔn, n’a wurira ka lɔ a bɛ bɔ a kɔnɔ.

Le vieux sait bien lutter quand il reste assis, dès qu’il se lève, il ne sait plus rien.

Denmisɛn lɔnnin bɛ min ye, cɛkɔrɔba siginin bɛ o ye.

Ce que l’enfant voit étant débout, le vieux le voit étant assis.

Cɛnin min ka so lɔn, ani so ka cɛnin min faga, o bɛɛ ye o cɛnin kelen le ye.

Le garçon qui savait bien monter à cheval, et le garçon que le cheval a tué, C’est bien le même garçon.

Cɛya ye gundo ye, musoya ye gundo ye.

Etre homme, est un secret, être une femme, est un secret.

"Baara wɛrɛ tɛ ne ra ni nin tɛ, " o kuma ka jugu wokɔnɔfɛn ma dɛ!

Quand le creuseur dit: "Je n’ai rien d’autre à faire que ça!" Cela fait peur au rat qui est dans le trou.

Daha kumunin lo kabini a fitinin.

L’oseil est acide depuis qu’il n’est qu’une petite plante.

"La n’na " man jugu ; "kɛ n’sɔn ye" le ka jugu.

On peut t’accuser, ce n’est pas grave, mais quand ce qu’on dit devient ton caractère, c’est ce qui est grave.

Da tɛ balimaya sira bɔ, sen le b’a bɔ.

Le chemin qui relie les frères n’est pas traçé avec la bouche, mais avec les pieds

Ni dalateriya ka kungo min lase mɔgɔ ma, sennateriya tɛ se ka o bɔ i kunna.

Un problème que tu as créé en parlant trop vite, tu ne peux pas t’en défaire même en courant vite.

Danninfɛn ye wurifɛn ye, yiriden ye mɔfɛn ye, mɔgɔya ye hakiri ye.

Le grain qu’on sème doit pousser, le fruit de l’arbre doit mûrir, dans la vie l’homme doit refléchir.

Degiri le bɛ kɔnɔnin se pan na.

C’est en apprenant que l’oiseau saura voler.

Den bɛ i ko bɔgɔ kɛnɛ, n’i ka lalaga cogo min na, a bɛ ja ten.

L’enfant est comme de la boue humide, la forme qu’on lui donne, il sèche en gardant cette forme.

Den bɛ kasi sin le nɔ fɛ, n’o dira a ma a bɛ je.

C’est à cause du sein que l’enfant pleure, quand on le lui donne il se tait.

N’i tɔgɔjugu kɔnna i ɲa, i bɛ ko nka i tɛ gbɛ.

Si ton mauvais nom te dévance, Tu vas beau te laver, tu ne seras jamais propre.

Den bɛ se ka wolo a fa kɔ, nka a tɛ wolo a ba kɔ.

L’enfant peut naître en l’absence de son père, mais pas en l’absence de sa mère.

Dencɛ bɛɛ tɛ cɛ ye.

Tous les fils ne sont pas des garçons.

Dencɛ wolonfla bɛ musokɔrɔba min fɛ, o ta banna tɔgɔ tɛ se ka fɔ, a bɛ fɔ ko "musokɔrɔba ta bana."

On ne peut pas dire le nom de la maladie, de la vielle femme qui a sept fils; on dit seulement: "la maladie de la vielle."

Digiri dan ye dɛndɛn ye.

Quand on pousse jusqu’au mur, c’est la fin.

N’i ka dingakɔnɔfɛn bɔtɔ bugɔ, a bɛ sekɔ dinga kɔnɔ.

Si tu tapes l’animal qui en train de sortir du trou il y retourne.

Diya ma fɛn min ɲa, kɛlɛ tɛ o ɲa.

La querelle ne peut pas arranger ce que la douceur n’a pas pu arranger.

Diyanya le b’a to an b’an boro la ɲɔgɔn kan na, n’o tɛ an si tagamatɔ tɛ ben.

C’est par amour qu’on se met la main sur l’épaule en marchant, sinon chacun peut marcher seul san tomber.

Lon bɛɛ n’a dugugbɛkan.

Chaque jour a son lendemain.

Lon ka jan, nka a sebari tɛ.

Le jour qu’on attend semble loin, mais il arrivera sans doute.

Lon o lon cɛfari si man ca.

Brave chaque jour n’a pas longue vie.

Ni dɔrɔ kunna a daga kɔnɔ, a ka kan ka kun a minbaga kɔnɔ.

Si la marmite a pu contenir le dolo, le ventre du buveur aussi doit pouvoir contenir le dolo.

Dɔn min ka teri ni marakadɔn ye, kirikirisiyɛn sen b’o ra.

Si une danse est plus rapide que la danse des maraka c’est que les danseurs doivent avoir un peu d’épilepsie.

Dɔnkiri ka di ɲanibagatɔ ye, nka a b’a siɲanakun bɔ.

Le malheureux aime entendre la chanson, mais à force d’y penser ça va l’empêcher de dormir la nuit.

Dondokɔrɔ kunkolo tɛ dogo na na.

La tête du vieux coq est toujours visible dans la sauce.